L’APHG soutient la dernière initiative des associations amies Alerte Aux Toxiques et Collectif Info Médoc Pesticides. Face aux discours lénifiants des responsables de la filière sur le thème « les CMR, c’est fini ! », « Nous sommes sur la voie d’une réduction drastique des pesticides », on finirait par croire que nous posons de faux problèmes, voire que nous sommes le seul problème.

Alors rien de tel qu’une analyse chimique détaillée, faite par un laboratoire indépendant, pour remettre les pendules à l’heure. Les pesticides et surtout les CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques) sont bien utilisés massivement dans le vignoble bordelais. Nous les respirons, nos enfants grandissent dans leurs vapeurs, les travailleurs de la vigne en meurent … et les consommateurs les boivent !